Newsletter 9 / 29.10 -Coronavirus et entreprises : l’ARCAM vous informe

Newsletter 9 / 29.10 -Coronavirus et entreprises : l’ARCAM vous informe

Gestion de la crise actuelle : L'ARCAM vous accompagne

Nous mettons à jour régulièrement la page spéciale sur notre site www.arcam-vd.ch/coronavirus/. Vous y trouverez également des liens sur les différentes initiatives régionales et actions de soutiens de nos partenaires.

Nous répondons aussi à toutes vos questions et remontons directement vos préoccupations auprès des services cantonaux concernés. N’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 021 862 22 75 ou par e-mail

Indemnités en cas de RHT prolongées à 18 mois

Le Conseil fédéral a pris de nouvelles décisions valables dans tout le pays pour contrer la propagation rapide du coronavirus. Ainsi, toutes les manifestations de plus de 50 personnes et toutes les activités sportives et culturelles non professionnelles de plus de 15 personnes sont interdites.

Les employeurs doivent par ailleurs encourager le télétravail. L’obligation de porter un masque est également étendue, notamment au travail, sauf lorsque les règles de distance peuvent être observées. Ces mesures entrent en vigueur aujourd’hui pour une durée indéterminée.

Le gouvernement a par ailleurs revu les critères déterminant une quarantaine après un séjour à l’étranger

> Communiqué du Conseil fédéral

Nouvelle extension de l’obligation de porter le masque

Le port du masque est désormais aussi obligatoire dans les espaces extérieurs d’installations et d’établissements de type magasins, théâtres, cinémas, salles de concert, restaurants, bars ainsi que sur les marchés. Il faut en outre porter un masque dans les zones piétonnes très fréquentées et partout où la concentration de personnes ne permet pas de respecter les distances nécessaires. 

Au travail, il faut aussi porter un masque partout, sauf lorsque les règles de distance peuvent être observées (bureaux occupés par une seule personne par exemple). Les employeurs doivent par ailleurs permettre à leurs employés de télétravailler autant que possible et veiller à leur sécurité sur le lieu de travail.

Interdiction des manifestations de plus de 50 personnes

Les manifestations réunissant plus de 50 personnes ne sont plus autorisées. Cette mesure concerne toutes les manifestations, notamment sportives et culturelles, à l’exception des assemblées parlementaires et communales.

Les manifestations dans le cadre privé, les réunions de famille et entre amis sont pour leur part limitées à dix personnes.

Interdiction des activités sportives et culturelles non professionnelles réunissant plus de 15 personnes

Les activités sportives et culturelles non professionnelles ayant lieu à l’intérieur et réunissant 15 personnes au maximum restent autorisées, pour autant que les distances puissent être respectées et que le port du masque soit garanti. Les personnes concernées peuvent renoncer aux masques dans de grands locaux comme les halles de tennis, et à l’extérieur lorsque les distances sont respectées. Les sports impliquant des contacts physiques sont interdits. Ces règles ne s’appliquent pas aux enfants de moins de 16 ans.

Les mesures visant à atténuer les conséquences économiques de la pandémie sont déjà en place

Le Conseil fédéral a décidé de prendre des mesures supplémentaires en matière de protection de la santé. Par la même occasion, il a approuvé une adaptation de l’ordonnance COVID-19 assurance-chômage, qui permet désormais également aux travailleurs sur appel de faire valoir le droit à l’indemnité en cas de réduction de l’horaire de travail. L’ordonnance COVID-19 assurance-chômage garantit l’application sans interruption des dispositions essentielles relatives à cette indemnité durant la pandémie.

> Communiqué du Conseil fédéral

Introduction des tests rapides

À partir du 2 novembre 2020, il sera possible d’utiliser, en plus des tests PCR actuellement employés, les tests rapides antigéniques pour déterminer si une personne est infectée par le COVID-19. L’objectif est de permettre un dépistage plus vaste et plus rapide de la population, soit concrètement de détecter et d’isoler plus rapidement davantage de cas positifs.

Les tests rapides seront remboursés par la Confédération, mais uniquement lorsqu’ils ont été utilisés conformément aux recommandations de l’OFSP.

pmebox : l'ARCAM offre 50% sur les boxes COVID-19 à ses membres

Si la pandémie COVID-19 génère d’indéniables problèmes au sein des PME, c’est aussi un extraordinaire terrain d’observation de situations inhabituelles qui peut nous amener à envisager l’avenir différemment.pmebox est une plateforme collaborative donnant accès à un large éventail de solutions aux problématiques rencontrées par les dirigeants de PME. Ces solutions sont packagées sous la forme d’ateliers spécialisés construits de manière à apporter une réponse pratique, personnalisée et immédiate aux besoins des dirigeants.

L’ARCAM s’engage à financer 50% de l’atelier à ses membres sur une des boxes COVID-19.

Bienvenue à nos nouveaux membres!

L’ARCAM a le plaisir de compter de nouveaux membres privés. Le nombre d’entreprises se monte désormais à 130 et est en croissance continue. Ce réseau renforce la légitimité économique de l’ARCAM et facilite la mise sur pied de mesures de nature économique.

Si vous aussi, vous souhaitez adhérer à la plateforme économique de l’ARCAM, inscrivez-vous via le formulaire suivant !

Cela vous permettra de profiter de nombreux services gratuits ou à tarifs préférentiels proposés par l’ARCAM.

X