Le district de Morges comprend 61 communes pour 84’561 habitants (2020) sur une superficie totale de 372km². Des 61 communes, 30 ont moins de 500 habitants (Mauraz est la commune la moins peuplée du district avec 58 habitants), 15 communes ont une population comprise entre 500 et 1’000 habitants, 15 communes entre 1’000 et 3’500 habitants et 5 communes ont plus de 3’500 habitants. Morges, la commune la plus peuplée et chef-lieu du district, a une population de 16’095 habitants.

Un district hétérogène et dynamique

  • Territoire caractérisé par une grande diversité paysagère (paysages naturels, agricoles et urbains), structuré autour de 3 grands entités de paysages : le littoral, le plateau vallonné et le pied du Jura ainsi que les pâturages boisés de montagne
  • 3 aires d’influence environnent le district : les agglomérations de Lausanne-Morges, du Grand-Genève et d’Yverdon-les-Bains
  • L’agriculture et la forêt restent encore assez représentées mais le secteur primaire décline (6%) alors que les secteurs tertiaires et secondaires sont en croissance (13% et 5% resp.)
  • Le secteur tertiaire représente 75% des établissements, le secondaire 15% et le primaire 10%
  • Territoire d’accueil, le district comptait 84’561 habitants en 2020 vs. 75’600 en 2012. Le littoral est l’espace qui héberge le plus de nouveaux résidents mais le district connaît une pression démographique généralisée

Le littoral, moteur de l’économie du district

  • >50% de la population du district réside sur le littoral
  • >50% des établissements (tous secteurs économiques confondus) sont implantés dans 7 communes : 6 communes littorales + Cossonay

Plan directeur régional du district de Morges

L’ARCAM avait commencé en 2011 l’établissement du plan directeur régional du district de Morges (PDRm). Par une collaboration étroite avec les communes et le Canton nous avons pu établir un diagnostic, le volet stratégique et le volet opérationnel. Nous étions prêts à envoyer le document pour l’examen préalable quand la loi cantonale sur l’aménagement du territoire et les constructions (LATC) a été modifiée ne rendant plus les plans directeurs obligatoires. Suite à cette décision le COPIL et le Comité de direction de l’ARCAM ont décidé d’interrompre tous les travaux en cours pour ce sujet. Dès lors, pour le district de Morges il n’existe aucune planification régionale validée à ce jour. cela dit, les documents qui ont été produits nous aident aujourd’hui dans les prises de décision pour orienter notre stratégie essentiellement en matière d’aménagement du territoire et de mobilité. Ces documents, bien que pas validés, restent à disposition ci-dessous.

Documents à télécharger

Personne de contact à l’ARCAM

Luca Maurizio

Luca Maurizio

Délégué à l'aménagement du territoire