Plan directeur régional du district de Morges

Le district de Morges ne dispose actuellement pas d’une planification régionale qui couvre la totalité de son territoire. Cependant, notre district, comme le reste du territoire vaudois, est et sera soumis à des enjeux territoriaux importants surtout liés à l’augmentation prévue de la population. En effet, la population du district devrait atteindre les 93’000 unités en 2030. La réalisation du plan directeur régional du district de Morges (PDRm) devra nous permettre de déterminer des objectifs communs en matière d’aménagement à l’échelle du district et la manière de coordonner les problématiques d’organisation du territoire qui dépassent le cadre communal.

PARTICIPATION DES ÉLUS

Les mesures prises dans le cadre du PDRm devront gagner l’adhésion du plus grand nombre d’intéressés. Il est donc primordial d’engager les différents acteurs concernés dans une démarche partenariale, en présentant et discutant au plus tôt des objectifs visés, dans un souci de transparence.
La démarche proposée par les mandataires retenus va exactement dans ce sens. En effet elle associe étroitement les élus au processus dès le démarrage de l’étude afin de réunir les acteurs locaux autour d’une vision commune de la région. Pour ce faire, la réalisation du PDRm a été et sera accompagnée d’un processus participatif lors de chaque phase du projet.
L’étude du PDRm s’organise en 3 phases :

  • phase I – diagnostic territorial
  • phase II – volet stratégique
  • phase III – volet opérationnel

PHASE I DIAGNOSTIC TERRITORIAL

Le diagnostic territorial doit permettre d’appréhender le territoire et de déceler les tendances auxquelles il est soumis. Cet état des lieux doit dégager une analyse du contexte territorial, identifier les forces, les faiblesses, les menaces et les opportunités dans le domaine de l’aménagement du territoire. Le diagnostic se concentre sur la construction d’une vision commune du territoire ou « fil rouge » qui a pour objectif de construire une vision partagée du territoire. Cette phase comprend une analyse sommaire du district du point de vue statistique et géographique (comme il a été fait dans l’étude Cœur du Canton) et sera consolidée par l’atelier participatif de septembre 2012.

Étapes réalisées :

2011

  • constitution du groupe de travail pour la réalisation du PDRm
  • réalisation du document de cadrage et du dossier d’appel d’offres
  • procédure de marché public
  • constitution du COPIL PDRm et du GT PDRm

2012

  • adjudication du mandat PDRm à l’équipe pluridisciplinaire pilotée par Urbaplan lancement de l’étude – phase I diagnostic territorial
  • premier atelier participatif sur invitation dédié aux communes – Apples

2013 : validation du « Rapport diagnostic territorial » – fin de la première phase

PHASE II VOLET STRATÉGIQUE – PROJET DE TERRITOIRE

La deuxième phase, le volet stratégique, devra assurer le passage du « fil rouge » de la phase I au projet de territoire et ainsi le concrétiser en identifiant les actions à mener sur le territoire.

Étapes réalisées:

2013

  • deuxième atelier participatif dédié aux communes – Reverolle

2014

  • séance d’information aux communes – « volet stratégique »
  • juillet – octobre : phase de consultation des communes

2015

  • Intégration du thème “Energie” au PDRm
  • Traitement des remarques des communes
  • Modification du volet stratégique selon les remarques des communes

PHASE III VOLET OPÉRATIONNEL – MISE EN OEUVRE

La troisième phase, le volet opérationnel, devra identifier les mesures à réaliser pour atteindre le projet de territoire défini dans la phase II. Il s’agit notamment de décrire les objectifs et la démarche de la mesure tout en identifiant le porteur de projet, les instance(s) de décision, les sources de financement mobilisables, l’horizon de mise en oeuvre et la coordination avec les autres planifications, projets et mesures.

Étapes réalisées :

2016

  • Mars : Troisième atelier participatif dédié aux communes – Echichens
  • Juin : Validation du “Volet opérationnel” de la part du COPIL
  • Septembre : Suspension des travaux suite à la révision de la LATC

L’avant-projet de loi modifiant la loi cantonale sur l’aménagement du territoire et les constructions (LATC) a été mise en consultation le 26 mai 2016. Entre autres modifications, celui-ci propose de supprimer les planifications directrices régionales au sens des articles 39 à 42 de la LATC en vigueur. Suite à ce constat, le Comité de pilotage (COPIL) du PDRm a décidé de suspendre toute activité dans le cadre de son élaboration jusqu’à ce que la LATC modifiée soit approuvée.

Téléchargement :

arcam
rue neuve 1 cp 77
1304 cossonay

tél : 021 862 22 75
fax : 021 862 22 77

info@arcam-vd.ch