Projets

logo CARRE

ABATTOIR REGIONAL

En partenariat avec la commune de Rolle, la Coopérative des abattoirs de la région de Rolle et environs (CARRE) a sollicité l’ARCAM et le Conseil régional de Nyon pour identifier un nouveau site de production qui permette de gérer l’abattage des filières bovine et porcine. Une meilleure valorisation locale de cette filière doit permettre d’améliorer les conditions de production tant des agriculteurs que des boucheries de l’ouest vaudois.

Formulaire de soutien

Statuts CARRE

Étude de marché et plan d’affaires pour un abattoir d’intérêt régional (février 2014)
Plan d’affaires – Abattoir d’intérêt régional  (novembre 2015)
Séance du 9 décembre à Bière : présentation

MAISON DES VINS DE LA COTE

En 2009, un nouveau règlement sur les appellations viticoles a vu le jour dans le canton de Vaud. Les douze lieux de production situés entre Nyon et Lausanne sont regroupés sous l’appellation d’origine contrôlée “La Côte”. Cette nouvelle appellation regroupe environ 200 vignerons-encaveurs et s’étend sur une surface d’environ 2’000 hectares. Cela représente un peu plus de la moitié du vignoble vaudois.

Le projet de Maison des Vins de La Côte, porté par des viticulteurs de La Côte, vise à dynamiser la vente et la promotion des vins et des produits du terroir de la région. Une délégation des différents lieux de production de La Côte soutient le projet, constitué de trois éléments:

  1. Dégustation de vins et de produits du terroir avec vente directe
  2. Animations et activités pédagogiques
  3. Point d’accueil pour la promotion touristique

L’étude préliminaire du projet a démarré en janvier 2011, dans le cadre d’un Projet de développement régional agricole (PDRA).

Un mandat a été confié au bureau Thématis SA pour définir le concept et le business plan du projet.

L’ARCAM soutient de façon subsidiaire le projet de Maison des Vins depuis 2012.

Maison des Vins de La Côte : Business plan et concept (Thématis SA, juin 2015)

Présentation lieux de production

RAPPORT DU JURY – CONCOURS D’ARCHITECTURE (mars 2016)

FILIERE BOIS

En collaboration avec la région de Nyon et l’ADAEV, nous réalisons des études et mettons en place des actions visant à renforcer l’utilisation du bois local dans les constructions priv
ées et publiques. Il est en effet paradoxal de constater que les très nombreuses constructions effectuées dans notre région utilisent une proportion grandissante de bois, mais que celui-ci provient de différents pays européens alors que nous sommes richement dotés de cette ressource naturelle.

Vous pouvez consulter les dossiers sur le site de régionyon.

Onze communes du secteur ARCAM font partie du Parc.logo_filier_ bois_cobs

Consultez les rapports d’activités 2014 et 2015 de la Filière Bois de l’Ouest Vaudois.

Infos sur www.bois-durable.ch

L’ARCAM collabore activement avec le Parc Jura Vaudois afin de créer une condition cadre idéale pour la mise en place de projets qui s’inscrivent dans les stratégies du Parc et de la région

FILIERE NOIX DE LA BROYE ET DU PIED DU JURA

Etude préliminaire sur le projet de développement régional agricole (PDRA) sur la filière noix de la Broye et du Pied du Jura

L’idée de ce PDRA est de valoriser la production et de créer une filière de la noix dans les régions de la Broye, d’Yverdon et du Pied du Jura, en agissant à cinq niveaux :

  1. Au niveau de la production, en mettant en place de l’irrigation et en renforçant la formation.
  2. Au niveau des équipements collectifs, en créant des infrastructures collectives de récolte, stabilisation et conditionnement organisées en coopératives.
  3. Au niveau de la commercialisation et du marketing, en mettant en commun et en professionnalisant la commercialisation des noix sous différentes formes.
  4. Au niveau de l’image et de l’accueil des visiteurs et clients, en accueillant les visiteurs sur les exploitations et lieux de transformation.
  5. Au niveau des produits secondaires, en valorisant les coques pour la production de chaleur pour le séchage des noix ou pour d’autres usages.

Le projet vise ainsi à développer une exploitation économiquement rentable des noyers plantés dans le cadre du soutien aux vergers haute-tige, en adéquation avec les objectifs de la politique agricole. Il veut créer une nouvelle production de noix indigènes correspondant à 20% de la consommation nationale de noix.

Sur le plan économique, le projet propose une approche proactive de mise en valeur des noyers plantés récemment avec le soutien de la Confédération et du Canton de Vaud. Il offre l’opportunité de créer un nouveau marché en lien avec l’entrée en production de ces noiseraies et permet d’éviter que l’essentiel des noix ne soit pas récolté par manque de solutions de valorisation économique.

Au total, 41 exploitants et un huilier font actuellement partie du groupement.

Consultez le bulletin d’information, il vous donnera plus d’informations.

AIPCV – Amélioration de l’offre d’hébergement au camping de La Sarraz

Les infrastructures de la piscine de La Sarraz et de son camping doivent aujourd’hui être assainies et rénovées. La réalisation de ces travaux donne l’opportunité à l’Association Intercommunale de la Piscine et du Camping de la Venoge (AIPCV) de réfléchir à l’amélioration de son offre d’hébergement touristique. Le camping a toujours la cote mais les vacanciers n’optent plus forcément pour la bonne vieille tente. Leurs attentes se multiplient : recherche d’émotions, de sensations fortes, envie d’originalité, de renouvellement des expériences, aspiration au bien-être, besoin d’exclusivité, désir de sens et d’éthique… Une offre alternative s’est donc développée depuis 20 ans en se fondant sur des hébergements aménagés tels que des cabanes, des mobil-homes ou des yourtes. Cette offre «locative» permet aujourd’hui d’améliorer le confort, de simplifier la vie des campeurs (plus de matériels d’hébergement à transporter) et d’élargir les saisons en réduisant les conséquences des aléas météorologiques pour les campeurs. De plus, ces hébergements servent souvent de porte d’entrée pour séduire une clientèle nouvelle.

L’ARCAM a réalisé une première étude de faisabilité sur l’aménagement d’un «village» de PODS, petites unités en bois installées dans plusieurs campings de suisse. Ils s’adressent à des personnes ou des familles qui ne souhaitent pas s’encombrer d’une tente dans leur déplacement et qui sont en quête d’un hébergement simple, convivial et bon marché. Les publics-cible sont les cyclotouristes (La Sarraz est situé sur l’itinéraire cyclo touristique numéro 5 balisé par SwissMobile), les varappeurs qui fréquentent les falaises de Saint-Loup, les randonneurs parcourant les sentiers « sur le pas des Huguenots » et les VTTistes. Cette étude a démontré l’intérêt d’un tel développement, puisqu’il permet de diminuer la participation des communes au déficit de l’exploitation de la piscine.

L’ARCAM à présenté ce projet à l’assemblée générale de l’AIPCV qui s’est tenu le 1er mars à Lussery-Villars. Il a été accueilli très positivement par les communes membres qui ont chargé l’ARCAM de le présenter aux services cantonaux concernés afin de réunir son financement. Un dossier à suivre…

arcam
rue neuve 1 cp 77
1304 cossonay

tél : 021 862 22 75
fax : 021 862 22 77

info@arcam-vd.ch